La recherche au service de la musique

Un concert exceptionnel se tient mercredi prochain au Palais des Congrès de Bienne. L’Orchestre ...
La recherche au service de la musique

Deux des cornistes de la SOB jouant du cor sauterel, de gauche à droite : Hansueli Wopmann et Marc Baumgartner Deux des cornistes de la SOB jouant du cor sauterel, de gauche à droite : Hansueli Wopmann et Marc Baumgartner

Un concert exceptionnel se tient mercredi prochain au Palais des Congrès de Bienne. L’Orchestre symphonique de la cité seelandaise et la Haute école des arts de Berne s’associent lors du 8e concert intitulé « Cuivres français ». Cinq cornistes parmi les musiciens joueront avec des répliques d’instruments du 19e siècle appelés cor sauterel et Chaussier. L’orchestre interprètera des pièces de St-Saëns, Roussel et Bizet. Il s’agit d’un travail de recherche scientifique. Le projet est co-financé par la Commission pour la recherche et l’innovation de la Confédération.

Quid des cors sauterel et Chaussier
 

Le cor sauterel peut passer du cor naturel au cor à pistons à l’aide d’accessoires appelés coulisses d’accords, - des tuyaux coniques de différentes longueurs - et d’un bloc de pistons. Quant au cor Chaussier, il a été inventé vers 1880 par Henri Chaussier. Il s’agit d’un instrument hybride composé à la fois de coulisses d’accords et de pistons. Les deux instruments en cuivre, zinc et plomb ont succédé au cor naturel utilisé au départ pour la chasse. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus