Internement à vie commué en internement simple

L’homme condamné à l’internement à vie par le tribunal régional de Moutier l’an dernier voit ...
Internement à vie commué en internement simple

L’homme condamné à l’internement à vie par le tribunal régional de Moutier l’an dernier voit sa peine réduite à l’internement simple. Le Journal du Jura fait écho du verdict rendu jeudi par la cour suprême bernoise. Le quinquagénaire domicilié dans le Jura bernois, reconnu coupable de trois viols sur deux femmes ainsi que d’actes d’ordres sexuels sur sa fille âgée de 4 ans au moment des faits, avait été condamné en mars 2012 à 8 ans de prison assortis d’un internement à vie. Si la cour suprême reconnaît la culpabilité de l’homme, elle ordonne toutefois un internement moins sévère. Il n’est donc plus exclu que le coupable retrouve un jour la liberté. Ce dernier a d’ores et déjà annoncé vouloir faire recours devant le tribunal fédéral. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus