Parents fâchés à Moutier

L’école à journée continue à Moutier n’accueillera plus d’enfants pendant les vacances. Ainsi ...
Parents fâchés à Moutier

Hôtel de ville de Moutier

L’école à journée continue à Moutier n’accueillera plus d’enfants pendant les vacances. Ainsi en a décidé le Conseil municipal, qui mettra un terme à cette pratique à la rentrée scolaire. L’exécutif prévôtois justifie la mesure par le coût de cette prestation facultative. Dans une missive adressée aux parents, il souligne que l’école à journée continue est déjà fortement déficitaire, à hauteur de 70'000 francs. Maintenir l’accueil des enfants durant les vacances en coûterait autant. La facture annuelle à la charge de l’EJC dépasserait même la compétence financière du Conseil municipal. C’est le Conseil de ville voire le peuple qui devraient se prononcer pour maintenir cette prestation.

 

« Que vont devenir les enfants ? »

Cette mesure a le don de fâcher des parents prévôtois, dont certains se sont exprimés sur les réseaux sociaux. « Que vont devenir les parents et leurs enfants ? » « Qu’en est-il de l’aide et le soutien aux familles ? » « Moutier se dit être une ville socialiste ? ». Alan Montanari est l’un des parents fâchés. Il a fait part de son mécontentement par courrier au Conseil municipal. « Je suis tombé des nues. Ça nous laisse deux mois. On doit trouver une solution dans cet espace de temps », nous a confié ce père de deux enfants en bas âge qui estime que cette prestation est un « plus » pour Moutier. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus