Acquittement dans une affaire de contraintes sexuelles

Tribunal régional Jura bernois Seeland à Moutier

Beaucoup de questions sans réponse et des déclarations contradictoires. Le Tribunal régional Jura bernois Seeland à Moutier a rendu un acquittement mercredi dans un procès entre deux ex-conjoints qui se tenait depuis lundi. La victime accusait son ex-mari notamment de viol, menace et contraintes sexuelles lorsqu’ils étaient encore mariés à Villeret de 2007 à 2008 et lors d’un séjour à Winterthur.

Le juge a tenté de démêler le vrai du faux dans cette affaire. La victime, tout comme le prévenu, ont tenu des propos peu crédibles. Ce sont les témoins qui ont apporté un éclairage. Après un retour forcé dans son pays, la plaignante revient à Winterthour dans un foyer pour femme. Là, elle contact son mari pour renouer avec lui. Elle le rencontre de son plein gré pour lui annoncer qu’elle est enceinte. Selon le juge, elle espère que celui-ci soit attendri par la situation, et ainsi qu’elle puisse rester en Suisse. Mais rien ne se passe comme prévu. En proie au désespoir, rejetée par sa famille, par son époux et sa belle-famille, elle invente des faits graves (enlèvement, viol), démentis par des témoignages de tiers. Par contre, ce qui s’est passé ou non à Villeret à l’intérieur de l’appartement du couple ne peut être corroboré par d’autres personnes. Et le doute profite à l’accusé. Le procureur a déjà annoncé qu’il allait faire appel. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus