L’orage fait 39 blessés à la FFG

La Fête fédérale de gymnastique à Bienne touchée en plein cœur par la tempête. Le violent orage ...
L’orage fait 39 blessés à la FFG

Nicolas Kessler (porte-parole de la police cantonale bernoise), Fabian Sauvain (chef de la police cantonale pour le Jura bernois et le Seeland), Karin Vifian (responsable sanitaire de la manifestation) et Fränk Hofer (directeur du comité d'organisation de la FFG) Nicolas Kessler (porte-parole de la police cantonale bernoise), Fabian Sauvain (chef de la police cantonale pour le Jura bernois et le Seeland), Karin Vifian (responsable sanitaire de la manifestation) et Fränk Hofer (directeur du comité d'organisation de la FFG).

La Fête fédérale de gymnastique à Bienne touchée en plein cœur par la tempête. Le violent orage qui s’est abattu jeudi soir sur la région a provoqué l’effondrement d’une tente qui abritait des compétitions d’athlétisme à Ipsach. Le bilan de l’accident est lourd: 39 blessés au total. Six personnes sont dans un état grave et 9 souffrent de blessures de gravité moyenne. Les autres présentes de légères blessures.

Intervention d'envergure
L'agitation sur place a été énorme. Plusieurs ambulances, des voitures de pompiers et des véhicules de police se sont déplacées sur les lieux. La REGA n’a pas pu intervenir immédiatement, en raison des conditions météorologiques. Le comité d'organisation s’est réuni en séance de crise. Des gens sont venus spontanément proposer leur aide. Les blessés ont été transportés vers les hôpitaux de Bienne, Neuchâtel, Soleure et Berne.

Investigations en cours
La police cantonale bernoise a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’accident. La tempête s’est abattue sur la région en quelques minutes peu après 18h15. Les précipitations ont été relativement faibles mais le vent a soufflé de manière violente avec des pointes jusqu’à 100 km/h.  Tous les sites de la FFG ont été évacués et les compétitions suspendues.

La FGG continuera-t-elle?
Le directeur du comité d’organisation Fränk Hofer a indiqué que la poursuite de la fête dépendrait notamment de l’état de santé des blessés. Plus de 500 personnes œuvraient dans la nuit de jeudi à vendredi pour remettre les installations en état afin que les compétitions puissent reprendre. Tous les gymnastes disposaient d’un hébergement pour la nuit.

Nombreux autres incidents
La police cantonale bernoise a reçu plus de 150 annonces en lien avec les intempéries entre 18h et 21h45. 125 d’entre elles ont concernées le Jura bernois et le Seeland. Les communes de Bienne, Nidau, Brügg, Cerlier et de Saint-Imier ont été particulièrement touchées. Les annonces ont avant tout concerné des dégâts d’eau ainsi que des routes bloquées par des arbres ou des branches. Plusieurs toits ont également dû être protégés./ kro + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus