L’avenir culturel en jeu

Le Conseil municipal soumet un seul et unique dossier au Conseil de ville en séance jeudi soir ...
L’avenir culturel en jeu

Le Conseil de ville biennois en séance Le Conseil de ville biennois en séance

Le Conseil municipal soumet un seul et unique dossier au Conseil de ville en séance jeudi soir. Il porte sur l’adoption de deux subventions culturelles d’un montant total de près de 350 000 francs annuels jusqu’en 2015. La décision du législatif pourrait influer lourdement sur l’avenir des petites et moyennes institutions de la cité seelandaise.

Le point à l’ordre du jour concerne le Photoforum et le Théâtre de la Grenouille, mais il prend la forme d’une épée de Damoclès pour 25 institutions culturelles. Le Conseil municipal a déjà donné un préavis favorable pour le subventionnement de 23 d’entre elles jusqu’à fin 2015. Seuls les deux crédits en question relèvent de la compétence du législatif. Si toutefois, le Conseil de ville refusait la manne de la ville au Photoforum et au Théâtre de la Grenouille, l’exécutif devrait revoir sa position. Le Conseil municipal pourrait ainsi décider - en vertu de l’égalité de traitement - de ne pas octroyer de subsides aux autres institutions. La décision du Conseil de ville pourrait donc engendrer de lourdes conséquences pour l’ensemble des petites et moyennes scènes locales.


Par ailleurs, même si les crédits sont adoptés ce soir par le Conseil de ville, l’avenir culturel n’est pas rose pour autant. D’ici fin 2015, tous les contrats devront être renégociés en vertu de la LEAC, la loi cantonale d’encouragement des activités culturelles. Il s’agira notamment pour chaque institution de faire valoir son importance supracommunale pour pouvoir subsister.
 

L’avenir institutionnel de la région également en question

Le Conseil de ville biennois pourrait par ailleurs entrer en matière sur la motion urgente interpartis « Pour le maintien du Jura bernois dans le canton de Berne ». Celle-ci figure parmi les derniers objets soumis jeudi par le Conseil municipal. Les parlementaires pourraient donc en débattre en fin de soirée, si ce point n’est pas reporté à la prochaine séance du 19 septembre. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus