Les agriculteurs grincent des dents

La mise en place des nouvelles normes fédérales de protection des animaux ne s’est pas faite ...
Les agriculteurs grincent des dents

Portrait de Bernard Leuenberger La Chambre d'agriculture du Jura bernois - dont son président Bernard Leuenberger - a apporté son aide aux agriculteurs.

La mise en place des nouvelles normes fédérales de protection des animaux ne s’est pas faite sans mal dans le Jura bernois. La Chambre d’agriculture a dû répondre à bon nombre de questions de la part des éleveurs. De nombreux agriculteurs de la région ont dû procéder à des investissements pour améliorer les étables où sont logées les bovins, les chevaux et autres animaux de la ferme. L’adoption de ces mesures a exigé des coûts allant de quelques centaines de francs à des centaines de milliers, selon l’ampleur des travaux. Les nouvelles normes fédérales sont entrées en vigueur au début du mois. Les paysans ont disposé de cinq ans pour se mettre en conformité. Désormais, des contrôles de routine auront lieu, comme d’accoutumée. Si les paysans ne se sont pas adaptés aux normes, ils risquent des amendes salées. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus