Issue positive pour la fin du Monde

L’acheteur de la „Fin du Monde“ veut maintenir l’ouverture de l’établissement pour la clientèle ...
Issue positive pour la fin du Monde

Le restaurant Le restaurant "La Fin du monde" à Macolin

L’acheteur de la „Fin du Monde“ veut maintenir l’ouverture de l’établissement pour la clientèle de passage. La ville de Bienne, l’actuel propriétaire du restaurant situé à Macolin, a annoncé mercredi la vente de l’objet pour 510 000 francs. C’est la Confédération, par le truchement de l’Office fédéral de sport qui s’est portée acquéreur de la parcelle et du bâtiment. Christophe Lauener, le représentant de l’OFSPO indique que l’établissement va être rénové dans le respect du style actuel. L’exploitation sera destinée au public. La réouverture est prévue au premier trimestre de l’an prochain.

La décision de la cité seelandaise tombe deux semaines après la remise d’une pétition pour préserver le caractère unique du restaurant. Un peu moins de 500 habitants du district de Bienne avaient signé le document en moins de quinze jours.

Mohamed Hamdaoui de Bienne et Pierre Soltermann de Macolin disent quant à eux avoir rempli leur objectif. Les auteurs de la pétition, sont rassurés par la promesse de l’OFSPO sur l’affectation future du restaurant „La Fin du Monde“. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus