Le drame du lac va trouver son épilogue

La défense réclame l’acquittement dans le procès du drame du lac de Bienne. Le procès s’est ...
Le drame du lac va trouver son épilogue

De nombreux journalistes ont suivi le premier jour de procès du drame du lac au Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne De nombreux journalistes ont suivi le premier jour de procès du drame du lac au Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne

La défense réclame l’acquittement dans le procès du drame du lac de Bienne. Le procès s’est poursuivi cet après-midi devant le Tribunal régional Jura bernois-Seeland avec la plaidoirie de l’avocat. La défense veut l’acquittement du prévenu âgé de 77 ans qui doit répondre d’homicide par négligence. Pour rappel : une Argovienne de 24 ans avait trouvé la mort dans un accident nautique survenu en juillet 2010 au large de l’Ile St-Pierre. Un bateau à moteur avait percuté le canot gonflable sur lequel la jeune femme se trouvait avec son fiancé, unique témoin de ce qui s’est passé sur le lac. Mais ni le fiancé de la victime, ni des personnes entendues par la police n’assistent à l’audience. Pour comprendre les faits, il faudra s’en tenir au réquisitoire du Ministère public qui demande un an de prison avec sursis et à la plaidoirie de la défense qui requiert donc l’acquittement.

Le prévenu, quant à lui, se refuse à toute déclaration. Cet homme assis sur le banc des accusés est le seul à pouvoir dire ce qui s’est passé le 11 juillet 2010, deux jours avant qu’il ne subisse une opération de la cataracte. N’a-t-il vraiment pas vu le canot pneumatique jaune et bleu, ni entendu les cris des occupants ? Ou alors ne se trouvait-il tout simplement pas sur les lieux, comme son avocat le déclare ? L’homme se tait et il faudra attendre ce mercredi, jour du verdict pour savoir si le tribunal le reconnaît coupable d’homicide par négligence. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus