Objectif: combattre l'incompréhension

«Un Jura nouveau» veut expliquer pour convaincre. Le comité issu des milieux autonomiste – ...
Objectif: combattre l'incompréhension

De gauche à droite: Anne Baume, Chantal Mérillat, Jean-Pierre Aellen, Clément Piquerez et Murielle Macchi-Berdat. De gauche à droite: Anne Baume, Chantal Mérillat, Jean-Pierre Aellen, Clément Piquerez et Murielle Macchi-Berdat.

«Un Jura nouveau» veut expliquer pour convaincre. Le comité issu des milieux autonomiste – qui milite en faveur d’un «oui» le 24 novembre –estime qu’une mauvaise compréhension règne autour scrutin sur l’avenir institutionnel de la région. «Un Jura nouveau» qualifie la campagne des «milieux pro-bernois radicaux» de «désinformation». Dans la dernière ligne droite de sa campagne, il  va s’atteler à préciser que la population ne se prononce pas sur une annexion du Jura bernois au canton du Jura. Le comité va marteler que le processus fera table rase de la situation institutionnelle actuelle. /kro


Actualisé le

 

Actualités suivantes