Des économies réduites

Le programme d’économies du canton de Berne fera de la casse dans les soins à domicile. Le ...
Des économies réduites

Vue de la salle du Rathaus Le Grand Conseil a statué sur les économies dans les soins à domicile et le handicap.

Le programme d’économies du canton de Berne fera de la casse dans les soins à domicile. Le Grand Conseil a suivi le gouvernement en supprimant le subventionnement des prestations ménagères. Le législatif s’est toutefois montré plus prudent face aux prestations obligatoires. Il a refusé de toucher à la rétribution des soins et a réduit de moitié les coupes prévues dans les prestations ménagères. Les mesures prévues dans les soins à domicile avaient suscité de vives réactions, notamment dans le Jura bernois. Une pétition avait recueilli plus de 15 mille signatures. La directrice d’Espas à Moutier, Elisabeth Gigandet, se dit « extrêmement déçue » suite aux décisions du Grand Conseil.

Handicap nettement moins touché

Les députés se sont opposés à l’unanimité aux 15,7 millions de francs d’économies dans les institutions pour personnes handicapées. Au final, seulement trois millions de francs devront être épargnés dans ce domaine. Une demande des Verts et du PS de ne faire aucune économie n’a pas été acceptée et le plénum a suivi la proposition de la commission des finances. Le directeur de la Pimpinière, Pascal Eggler, a fait part de son soulagement et a salué le « grand discernement » des députés au Grand Conseil. / ast+fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus