De plus en plus salée la note de l’Esplanade

L’assainissement de l’Esplanade à Bienne se révèle encore plus coûteux que prévu. Le chantier ...
De plus en plus salée la note de l’Esplanade

Site de l'Esplanade en novembre 2013 Site de l'Esplanade en novembre 2013

L’assainissement de l’Esplanade à Bienne se révèle encore plus coûteux que prévu. Le chantier du nouveau parking vis-à-vis du Palais des Congrès était devisé à 8 millions. Un dépassement de 7 à 10 millions avait été annoncé. Ce seront finalement des coûts supplémentaires de 11 millions et demi qui porteront la note à 19,5 millions de francs. La faute à de nouvelles poches de pollution sur l’aire de l’ancienne usine à gaz qui ont requis des traitements spéciaux, donc coûteux.

« Une décontamination dans les règles de l’art » selon la direction des Travaux publics

La ville de Bienne a commandé trois expertises pour ce chantier. La première conclut que la décontamination du site a été effectuée de façon adéquate, autant du point de vue du traitement des déchets spéciaux que des dépenses. La seconde expertise a trait à la qualité de l’air et de l’eau. Le chantier et ses alentours n’auraient à aucun moment émis de substance dangereuses pour les riverains. A relever que les odeurs de naphtaline perçues dans le quartier sont nettement inférieures aux valeurs maximales admises. La troisième expertise fixe la responsabilité des coûts d’assainissement. C’est le maître d’ouvrage des usines à gaz construites sur le site en question qui doit assumer sa décontamination. La ville et non un distributeur d’énergie comme ESB par exemple payera donc la facture de la décontamination. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus