Main dans la main contre la pauvreté

Le canton de Berne et la ville de Bienne s’unissent pour réduire le nombre de personnes à l’aide ...
Main dans la main contre la pauvreté

La conférence de presse sur l'analyse du taux élevé d'aide sociale et les mesures qui s'ensuivent a été suivie par une vingtaine de journalistes à la maison Blösch à Bienne La conférence de presse sur l'analyse du taux élevé d'aide sociale et les mesures à prendre pour l'enrayer a été suivie par une vingtaine de journalistes à la maison Blösch à Bienne

Le canton de Berne et la ville de Bienne s’unissent pour réduire le nombre de personnes à l’aide sociale. Avec 11,4%, la cité seelandaise est l’une des villes du canton qui présente le taux d’aide sociale le plus élevé par rapport à la moyenne cantonale fixée à 5 %. La SAP, la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale a établi un état des lieux en la matière. Le rapport intitulé « analyse de la situation et mesures proposées » invite la ville de Bienne à agir pour lutter contre la pauvreté.

En mai 2012, la SAP a commandé une étude portant sur la différence du taux d’aide sociale entre les cantons suisses. L’analyse de ce  document a donné lieu au rapport présenté aujourd’hui. Celui-ci démontre que Bienne est confrontée plus qu’ailleurs à cette problématique.

Les facteurs de risques sont multiples, à commencer par la population multiculturelle, composée d’une forte proportion de migrants et de réfugiés. Des personnes qui ont le moins de chance de trouver un emploi. La ville de Bienne compte aussi un grand nombre d’appartements vétustes à bas loyers. Des lieux attrayants pour une population précarisée. Par ailleurs, l’industrie biennoise connaît de larges fluctuations conjoncturelles. Une situation qui induit un taux de chômage en moyenne plus élevé que dans d’autres communes.

Forte de ce constat, la ville de Bienne va prendre des mesures pour enrayer le taux élevé d’aide sociale. Cinq domaines sont touchés par ces mesures, l’éducation, l’insertion professionnelle et sociale, le marché du logement, l’intégration des migrants et la prévention des abus. Le canton de Berne participera financièrement à la mise en place de ces mesures. La ville de Bienne recevra ainsi une plus grosse dotation. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus