La marche silencieuse est terminée

Les étudiants en arts visuels ont cessé leur marche de protestation jeudi à midi à Bienne. ...
La marche silencieuse est terminée

Laure Jolissaint et Léo Rebetez participent à la marche de protestation à l'Ecole d'arts visuels de Bienne Laure Jolissaint et Léo Rebetez, deux étudiants graphistes on participé à la marche de protestation à l'Ecole d'arts visuels de Bienne

Les étudiants en arts visuels ont cessé leur marche de protestation jeudi à midi à Bienne. Les négociations entre l’Ecole d’arts visuels et la direction de l’instruction publique ont porté leurs fruits. Seules deux classes préparatoires au lieu de quatre seront supprimées sur le site de Bienne. Les élèves sans maturité n’auront toutefois plus accès à ce cursus. Les graphistes continueront de suivre la formation sur quatre ans, au lieu de deux comme préconisé par le canton de Berne. La maturité professionnelle bilingue sera introduite dans le cursus, ainsi qu’un stage pratique plus long qu’aujourd’hui. Les changements interviendront dès la rentrée d’août. Ils ont pour but de réduire le budget de l’école.

L’établissement était en pourparlers avec la DIP depuis une semaine sur la portée des économies à réaliser. Le vice-directeur de l’Ecole d’arts visuels s’estime satisfait du résultat des discussions qu’il qualifie d’intenses et de constructives. Les étudiants en arts visuels ont déambulé dans l’école jour et nuit durant 10 jours pour protester. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus