«Nous n'avons pas voulu un monopole»

Swatch Group n’a pas voulu créer un monopole. C’est ce qu’a affirmé Nick Hayek dans un entretien ...
«Nous n'avons pas voulu un monopole»

Nick Hayek Nick Hayek

Swatch Group n’a pas voulu créer un monopole. C’est ce qu’a affirmé Nick Hayek dans un entretien publié vendredi dans «L’Agefi».

Le patron du numéro un mondial de l’horlogerie est revenu sur l’accord trouvé avec la Commission de la concurrence qui permettra à Swatch Group de livrer librement ses mouvements mécaniques. Nick Hayek n’est toutefois qu’en partie satisfait. Il exhorte la Comco à laisser Swatch Group augmenter ses prix afin de créer une véritable concurrence sur la production.

Actuellement, le groupe horloger est tenu de vendre ses assortiments haut gamme à des prix trop bas. Impossible donc pour les tiers de faire mieux à un meilleur tarif. Conséquences: les concurrents de Swatch Group continuent à se servir chez le numéro un mondial de l’horlogerie. /kro


Actualisé le

 

Actualités suivantes