Feu nourri autour de l'insertion sociale

L’insertion des bénéficiaires de l’aide sociale devrait donner lieu à des débats nourris jeudi ...
Feu nourri autour de l'insertion sociale

Beat Feurer, le conseiller municipal en charge de l'Action sociale  pour la ville de Bienne Beat Feurer, le conseiller municipal en charge de l'Action sociale et de la Sécurité pour la ville de Bienne devra motiver la réponse de l'exécutif au Conseil de ville en ce qui concerne le SSIP.

L’insertion des bénéficiaires de l’aide sociale devrait donner lieu à des débats nourris jeudi soir au Conseil de ville de Bienne. Pas moins de trois interventions concernant le SSIP, le Service spécialisé de l’insertion professionnelle seront passées en revue. Les deux premières, le postulat des Verts et la motion des socialistes, veulent étendre le service. La dernière, la motion des partis bourgeois, Verts’libéraux et UDC compris - demande une réduction drastique de l’offre et des places de travail du SSIP.

Les élus de droite estiment pour leur part le SSIP inefficace et trop cher. Selon eux, le service de l’insertion professionnelle devrait se réduire à quatre personnes, avec pour seule tâche de trier les demandes. Les parlementaires socialistes et écologistes jugent au contraire que les fonctions exercées par le SSIP devraient faire école dans le canton de Berne. La gauche prône ainsi la régionalisation du service. Les parlementaires du PS demandent par ailleurs une meilleure transparence de son fonctionnement. Ils proposent donc l’élaboration d’un rapport annuel qui permettrait de suivre les effets et les coûts des mesures d’intégration. Plusieurs études dans ce sens ont d’ailleurs été commandées par la Direction de l’action sociale et par l’Association seeland.biel/bienne.

Quoi qu’il en soit, le Conseil municipal biennois a déjà répondu au Conseil de ville. Aucune décision ne pourra intervenir quant au SSIP avant que le budget, - pas celui de cette année, mais de 2015 - ne soit fixé. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus