Deuxième mouture du budget 2014

Le budget 2014 nouvelle version a été présenté vendredi matin à Bienne. Cette fois, le Conseil ...
Deuxième mouture du budget 2014

Le budget 2014 sous la loupe Le budget 2014 sous la loupe : de g. à dr. Margrit Keller, en charge du Département des finances, Silvia Steidle, conseillère municipale en charge des Finances pour Bienne et Urs Stauffer, en charge de l'Intendance des impôts de la ville.

Le budget 2014 nouvelle version a été présenté vendredi matin à Bienne. Cette fois, le Conseil municipal a opté pour deux variantes : l’une sans augmentation d’impôts. Elle permettrait de maintenir les pertes de la ville à 4,4 millions de francs comme la version précédente. La seconde - avec hausse de la quotité de 1.53 à 1.58 - ramènerait le déficit à près de 1,9 millions de francs. L’apport supplémentaire des contribuables permettrait de renflouer les caisses de la ville à hauteur de 3 millions de francs. La version précédente du budget avait été rejetée le 24 novembre dernier par les Biennois. La mouture présentée ici sera soumise au Parlement biennois lors de la double séance de février. Le vote populaire devrait intervenir le 30 mars, voire en juin au plus tard.

Les deux variantes dans le détail

Pour ces nouvelles versions du budget, le Conseil municipal de Bienne a choisi de prendre en compte les critiques formulées en particulier par le Conseil de ville, par les institutions et les instances politiques. L’exécutif a notamment décidé de réintroduire les subventions biffées dans la première mouture. Celles de la SPA, de Multimondo et de la cuisine populaire figureront par exemple dans la première variante.

La seconde variante - avec hausse d’impôts – prévoit par exemple de subvenir à nouveau à une partie des besoins du Centre autonome et de continuer d’offrir la moitié des abonnements de bus aux rentiers.  

Côté personnel municipal, l'exécutif revient également sur sa décision de prolonger le moratoire de 3 à 6 mois pour la réattribution de postes et ce, dans les deux versions du budget. 

La ville prévoit par ailleurs, - quelle que soit la variante adoptée -, de puiser 14 millions dans les caisses municipales. /iwr

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus