Le gravillonnage faute d'argent

Des raisons financières justifient l’utilisation de gravillons sur les routes de la Vallée ...
Le gravillonnage faute d'argent

Attention gravillons

Des raisons financières justifient l’utilisation de gravillons sur les routes de la Vallée de Tavannes et du Grand-Val l’été dernier. Le Conseil-exécutif répond en ce sens à une interpellation du député évangélique Patrick Gsteiger. Le gouvernement bernois indique que les dépenses pour l’entretien des routes sont réduites au minimum depuis des années, sous la pression du Grand Conseil notamment. Il précise que la méthode de gravillonnage est plus actuelle que jamais, vu son prix très avantageux. Le procédé coûte cinq à six fois moins cher qu’un revêtement traditionnel. Il est, par ailleurs, appliqué dans tout le canton de Berne et pas seulement dans le Jura bernois. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus