Walter Fust élu chez Tornos

Tornos à Moutier

Walter Fust entre au conseil d'administration de Tornos. Les actionnaires du fabricant prévôtois de machines-outils ont élu l’entrepreneur alémanique à une large majorité mercredi. Walter Fust est le principal actionnaire de Tornos depuis le début de l'année, avec une participation de près de 43%. Il espère améliorer les résultats de l'entreprise qui a doublé sa perte nette à 45,6 millions de francs l’an dernier.

"Il faut repartir de zéro", a expliqué Walter Fust au terme de l'assemblée générale. L’entrepreneur souligne que l'horlogerie a connu une croissance extraordinaire au cours des douze dernières années mais que Tornos n'a pas su en profiter. Ce sont donc des années perdues selon Walter Fust.

Erreurs humaines en ligne de mire

L’entrepreneur a par ailleurs ajouté que les problèmes de Tornos « venaient des personnes et non des produits ». Selon Walter Fust, l’entreprise a notamment négligé son service après-vente ces dernières années, ce à quoi la nouvelle stratégie mise en place en 2011 doit remédier.

Une autre erreur que soulève Walter Fust est le fait de s’être concentré sur des marchés comme la France, l'Italie ou l'Espagne, qui ont connu la crise par la suite, plutôt que d'axer le travail sur la Chine comme c’est le cas actuellement pour l’entrée et le milieu de gamme.

Résultats encourageants

Investir dans Tornos est un risque, mais aussi une chance, a ajouté Walter Fust. Le groupe compte atteindre l'équilibre en 2014, ce dont il est lui aussi convaincu. Un avis soutenu par le président du conseil d'administration François Frôté, qui a indiqué que les résultats du 1er trimestre laissent entrevoir que le groupe est sur la bonne voie. Ces chiffres seront publiés début mai. /ast


Actualisé le

 

Articles les plus lus