Non à Mühleberg à l'arrêt

Mühleberg

Le Conseil-exécutif et le Grand Conseil proposent de rejeter l’initiative « Mühleberg à l’arrêt » qui sera soumise en votation le 18 mai. Ils jugent le texte caduc sur le fond, car les FMB ont déjà pris la décision de mettre la centrale nucléaire hors service en 2019. L’arrêt immédiat du site n’accélérerait pas le processus car les Forces motrices bernoises ont besoin de temps pour planifier une phase post-exploitation pour assurer la sécurité du site. Les coûts seraient aussi importants et le canton de Berne ne peut pas se permettre un tel risque. Le Conseil-exécutif et la majorité du Grand Conseil appellent donc la population a refusé cet objet. / dpi  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus