Les mineurs préoccupent le CAF et le CJB

Le CAF et le CJB s’engagent pour les mineurs francophones. Le Conseil du Jura bernois et le ...
Les mineurs préoccupent le CAF et le CJB

Vue du Centre éducatif et pédagogique de Courtelary L'accueil d'urgence pour les mineurs pourrait voir le jour au sein du Centre éducatif et pédagogique de Courtelary

Le CAF et le CJB s’engagent pour les mineurs francophones. Le Conseil du Jura bernois et le Conseil des affaires francophones de Bienne apportent leur soutien à la création d’une structure d’accueil d’urgence pour les moins de dix-huit ans. Ce projet proposé par les institutions du Jura bernois et de Bienne pourrait voir le jour au sein du Centre d’éducation et pédagogique de Courtelary.

Le CAF et le CJB demandent à la direction de la santé publique de reconnaitre l’urgence de mettre en place une telle structure dans la Berne francophone, d’autant plus qu’il en existe déjà huit dans la partie alémanique du canton. Les deux institutions soulignent cette inégalité de traitement et affirment que le fait de garantir un  accueil d’urgence pour les mineurs relève de la dignité humaine. Une telle structure permettrait également de réduire les actuels coûts de placements, toujours selon le CJB et le CAF. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus