Tu sautes dans l'eau froide, tu filmes et tu partages

C’est le défi du moment sur Facebook dans la région : se jeter dans l’eau froide par n’importe ...
Tu sautes dans l'eau froide, tu filmes et tu partages

Sauter dans l'eau froide... le défi du moment sur les réseaux sociaux

C’est le défi du moment sur Facebook dans la région : se jeter dans l’eau froide par n’importe quel temps et partager son exploit avec ses amis. Les plongeons sont filmés et postés sur le réseau social. Le phénomène se propage à grande vitesse.

Une chaîne de défis

Il suffit de surfer une dizaine de minutes sur Facebook pour découvrir de nombreuses vidéos. On y voit des jeunes, filles ou garçons, qui se jettent dans l’eau de jour comme de nuit. Certains ont choisi une piscine, d’autres une rivière comme l’Allaine ou le Doubs, une fontaine, un étang… un autre encore a préféré sauter dans la piscine de Delémont, encore fermée au public. Certains se déguisent : un internaute a été filmé en train de sauter dans une piscine avec un sac de couchage.

Ces défis fonctionnent sur le principe d’une chaîne : vous êtes invités par un de vos amis à le relever dans les 48 heures. Soit vous acceptez, soit vous offrez un souper à celui ou celle qui vous a défié. Une fois que vous avez réalisé votre plongeon, vous défiez à votre tour trois autres personnes.

D’où vient ce phénomène ?

Impossible de remonter à la source de cette chaîne. Selon ce que nous avons observé sur Facebook, le phénomène daterait d’une dizaine de jours et toucherait principalement des internautes jurassiens. Toutefois, ces petites vidéos se propagent à la vitesse de l’éclair. Selon un membre de Facebook que nous avons contacté, le concept a déjà été repris en Valais et en Suisse alémanique notamment.

Un jeu dangereux ?

Plusieurs auditeurs nous ont alertés pour nous faire part de leurs craintes. Si ce jeu se veut bon enfant à la base, certains internautes, notamment des parents, craignent un accident : une mauvaise chute ou un choc thermique par exemple. En alertant la radio, ils ont voulu mettre en avant les dangers potentiels de ce phénomène. /pch

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus