Pas d'alerte au feu bactérien

Un exemple de feu bactérien

Les arbres fruitiers ont été épargnés en ce début de printemps. La période principale d’infection par le feu bactérien s’est écoulée dans le canton de Berne sans avoir eu recours à des traitements particuliers. La fraicheur des températures durant la floraison a donc permis de renoncer à l’usage de médicaments comme le streptomycine. / dpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus