CJB et CAF évoquent la formation

Formation

Le CJB et le CAF dressent le bilan de la dernière législature dans le domaine de la formation. Il est jugé satisfaisant par les deux institutions, même si il a été terni sur sa fin par les mesures d’économies du canton de Berne. Le programme EOS aura eu trois conséquences majeures sur la formation francophone : l’augmentation des effectifs dans les classes, la suppression du Gymnase de la rue des Alpes et la suppression des filières de formation professionnelle en français comme la filière commerciale avec pratique professionnelle intégrée à Bienne. Le CJB et le CAF regrettent que ces décisions aient été prises dans la précipitation dans un domaine où la stabilité constitue une force et un gage de qualité. / dpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus