Deux semaines sans nouvelles

La famille de Daniel Perret-Gentil est toujours sans nouvelles de lui, deux semaines après ...
Deux semaines sans nouvelles

Le dernier contact avec Daniel Perret-Gentil remonte au 10 juillet vers 14h00 (photo ldd) Le dernier contact avec Daniel Perret-Gentil remonte au 10 juillet vers 14h00 (photo ldd)

La famille de Daniel Perret-Gentil est toujours sans nouvelles de lui, deux semaines après sa disparition en Corse. Le directeur de la Clientis Caisse d’Epargne de Courtelary n’a plus contacté ses proches depuis le 10 juillet à 14h. Il effectuait alors une randonnée sur le GR20, un itinéraire réputé via les sommets de l’Île de beauté. Les recherches menées depuis, qu’elles soient privées ou conduites par la gendarmerie nationale française, n’ont pas permis de retrouver la trace du banquier.

Les dernières informations publiées par sa famille sur Facebook remontent à jeudi matin. Son fils, Maxence Perret-Gentil, rapporte que de nombreuses recherches ont été effectuées sur le terrain, et que la gendarmerie Corse a pu confirmer ou invalider des témoignages jusqu’ici contradictoires. Ces avancées ont permis de revoir la zone de recherche. Les forces de l’ordre Corse ont par ailleurs mobilisé une brigade canine qui démontre des capacités des plus impressionnantes, selon Maxence Perret-Gentil.

Côté Suisse, la police cantonale bernoise indique qu’elle collabore avec ses homologues français et qu’elle est en contact avec les parties concernées, sans toutefois donner davantage d’information.

En ce qui concerne la banque, le vice-directeur Rémy Defilipis explique qu’aucune mesure ne sera prise dans l’immédiat, puisque les vacances de Daniel Perret-Gentil sont prévues jusqu’à la fin du mois. Différents scénarios sont toutefois étudiés pour pallier l’absence du directeur. Rémy Defilipis salue par ailleurs la solidarité dont font preuve les employés de l’établissement de Courtelary. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus