L’Open Air de Delémont fait la part belle au cinéma français

C’est parti pour trois semaines d’Open Air. La cour du Château à Delémont accueille pour la ...
L’Open Air de Delémont fait la part belle au cinéma français

Open Air

C’est parti pour trois semaines d’Open Air. La cour du Château à Delémont accueille pour la 16ème fois son cinéma d’été en plein air dès samedi soir. Au menu, des films pour tous les goûts, pour petits et grands, des projections grand public, mais aussi des propositions de longs métrages plus culotées. Les réalisations francophones constituent cette année une importante partie de la programmation. Le film à succès de ces dernières semaines « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? » ouvre les feux samedi soir. La production, sorte de Vaudeville osé, assure de bons moments de rigolade.

Dans un autre registre, il y a aussi des films plus touchants. « Gemma Bovery » en fait partie. Le film d’Anne Fontaine est porté par un Fabrice Luchini incarné, reconverti en boulanger, et bouleversé par l’arrivée d’une jeune femme dans son village normand. Il y aura de l’émotion aussi avec « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire », une aventure inattendue qui commence par la fuite d’un vieillard de sa maison de retraite.

L’Open Air de Delémont aime aussi les films d’auteurs. Du captivant « Loup de Wall Street » de Martin Scorsese, en passant par le très coloré « The Grand Budapest Hotel » de Wes Anderson, à l’épopée irlandaise chère à Ken Loach avec « Jimmy’s Hall », les amateurs ne seront pas en reste.

N’oublions pas encore l’un des moments forts de la manifestation. La projection du road movie « Et au milieu coule le Doubs » en présence de son réalisateur, Claude Schauli, le 18 août. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus