De la souplesse mais pas de gel

école Les effectifs des classes d'école doivent être gérés au cas par cas, selon le gouvernement bernois.

L’augmentation de la taille moyenne des classes d’école doit s’effectuer au cas par cas. Le gouvernement bernois répond ainsi à une motion déposée par trois députés du Jura bernois. Peter Gasser, Pierre Amstutz et Patrick Gsteiger demandaient le gel de la hausse des effectifs des classes qui avait été décidée dans le cadre du programme d’économies « EOS ». Le Conseil-exécutif rejette cette idée afin de préserver l’équilibre des finances cantonales. Il indique toutefois qu’il entend adapter les effectifs des classes avec mesure et en tenant compte des conditions locales. Le gouvernement bernois demande donc au Grand Conseil d’adopter la motion mais sous la forme du postulat. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus