L’Apple Watch ne fait pas trembler les firmes régionales

Les firmes horlogères de la région ne craignent pas l’Apple Watch. Cette montre connectée de ...
L’Apple Watch ne fait pas trembler les firmes régionales

Apple Watch

Les firmes horlogères de la région ne craignent pas l’Apple Watch. Cette montre connectée de la marque à la pomme a été présentée mardi soir aux Etats-Unis. Elle sera disponible dès le début de l’an prochain, mais ne peut être utilisée qu’avec un iPhone. Apple parie sur ce produit pour prouver que l’entreprise est encore capable d’innover.

Pour Giselle Rufer, fondatrice de Delance à Macolin, « cette montre pourrait concurrencer les grands groupes helvétiques, mais pas les firmes régionales ». Elle se montre toutefois prudente en rappelant que les avis ne donnaient pas longue vie à la Swatch lors de sa sortie. « Les amoureux d’Apple, les gens qui aiment les gadgets vont sauter dessus », ajoute encore Giselle Rufer. Mais selon elle, « les personnes qui apprécient le Swiss Made continueront d’acheter de belles montres, surtout les femmes ».

Du côté des Genevez, la montre d’Apple n’est pas perçue comme une nouvelle concurrence. « C’est plutôt un nouveau personnage sur le marché horloger », nuance Victor Strambini, le fondateur d’Edox. Il se montre toutefois méfiant face à la puissance financière de l’entreprise américaine : « le marketing très agressif d’Apple peut déclencher une nouvelle mode qui pourrait affecter les firmes régionales ». /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus