Le Palace, l’A5 et le futur Campus en question

Le Conseil de ville de Bienne devrait desserrer les cordons de sa bourse. Le législatif se ...
Le Palace, l’A5 et le futur Campus en question

Cédric Némitz, conseiller municipal en charge de la formation, de la culture et du sport L'avenir du Palace : un dossier qui pourrait faire réfléchir Cédric Némitz, le conseiller municipal de Bienne en charge de la formation, de la culture et du sport

Le Conseil de ville de Bienne devrait desserrer les cordons de sa bourse. Le législatif se prononcera jeudi soir sur quatre objets portant sur 8 millions de francs au total. Le premier crédit de 1,5 millions de francs vise à la planification urbaine autour de la branche Ouest de l’autoroute A5. Deux autres enveloppes concernent le futur Campus derrière la gare : le Conseil municipal propose des rachats de terrains pour près de 6 millions de francs en tout. Mais le point fort reste sans doute l’avenir du Théâtre Palace. Le légisatif votera sur un crédit d’étude de près de 450 000 francs pour ce bâtiment.

Les avis divergent au sein du Conseil de ville

La transformation du Palace pourrait donner lieu à quelques joutes verbales au sein du parlement biennois. Les francophones, avec la gauche en tête, devraient soutenir la création d’une salle de la culture, peu importe le prix. Un prix devisé à 5 millions et demi de francs répartis entre la ville de Bienne, le canton de Berne et d’autres organismes.

Les partis bourgeois, à savoir le PLR, les radicaux romands, le PEV et l’UDF vont, quant à eux, interpeller Cédric Némitz avant de se prononcer. Le président de fraction Stefan Kaufmann demandera notamment au Conseiller municipal en charge de la culture de garantir le plafonnement des coûts de rénovation du Palace. Selon les partis bourgeois, la ville de Bienne ne devrait pas débourser plus de 2,8 millions de francs dans ce projet.

La fraction UDC du législatif dira « non » au crédit d’étude et donc à toute transformation du bâtiment. Les élus agrariens estiment, pour leur part, que l’exploitation du Palace sera trop peu rentable pour la ville de Bienne. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus