Des subventions pour le bétail à cornes

Pour que les vaches, taureaux, chèvres et boucs gardent leurs cornes. Une initiative populaire ...
Des subventions pour le bétail à cornes

Les vaches d'Armin et Claudia Capaul ont bien sûr des cornes! Les vaches d'Armin et Claudia Capaul ont bien sûr des cornes!

Pour que les vaches, taureaux, chèvres et boucs gardent leurs cornes. Une initiative populaire fédérale pour subventionner le bétail à cornes vient d’être lancée. Parmi les initiants se trouve Armin Capaul, paysan d’origine grisonne installé à Perrefitte. Le texte est intitulé « pour la dignité des animaux de rente agricoles ». Il demande à la Confédération de soutenir financièrement les agriculteurs qui ne pratiquent pas l’ablation des cornes sur leurs bêtes.

L’agriculteur de Perrefite et sa femme Claudia avaient déjà lancé en décembre dernier une pétition sur le même sujet pour laquelle ils avaient reçu le soutien de la Protection suisse des animaux, de l’Association pour la défense des petits et moyens paysans, de Bio Suisse et de ProSpecieRara. Ils avaient par ailleurs réussi à récolter quelque 18'000 signatures. Les deux paysans estiment que les éleveurs qui écornent leurs animaux les font souffrir. En Suisse, neuf vaches sur dix n’ont plus de cornes. L'explication réside dans le fait que celles qui en possèdent encore ont besoin de plus d’espace, afin de réduire les risques de blessures entre les animaux ou envers les personnes.

Les partisans de l’initiative populaire ont jusqu’au 23 mars 2016 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus