Prudence de mise pour l'horlogerie

De la sérénité mais pas d’euphorie pour la Fédération de l’industrie horlogère Suisse. La FH ...
Prudence de mise pour l'horlogerie

Jean-Daniel Pasche Jean-Daniel Pasche estime que les exportations sont conformes aux attentes

De la sérénité mais pas d’euphorie pour la Fédération de l’industrie horlogère Suisse. La FH reste confiante après l’annonce du recours au chômage partiel par Cartier dans le canton de Fribourg et quelques semaines plus tôt par Tag Heuer dans le canton du Jura. L’organisation indique que les exportations horlogères évoluent conformément aux prévisions pour cette année.

Le président de la FH, Jean-Daniel Pasche, reconnaît tout de même que tout n’est pas rose pour l’horlogerie à l’heure actuelle. La situation géopolitique mondiale n’est pas sans conséquence pour les exportations et certains marchés restent difficile à atteindre, toujours selon Jean-Daniel Pasche. Ce dernier n’exclut pas des conséquences négatives pour les sous-traitants du secteur./ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus