Resquilleur violent jugé à Bienne

L’agresseur d’une contrôleuse de bus comparaît depuis lundi matin devant le Tribunal régional ...
Resquilleur violent jugé à Bienne

Tribunal régional du Jura bernois - Seeland à Bienne Le Tribunal régional du Jura bernois - Seeland à Bienne

L’agresseur d’une contrôleuse de bus comparaît depuis lundi matin devant le Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne. L’homme avait poignardé la victime avec un couteau de cuisine en avril 2013. Le Sri-Lankais - âgé d’une trentaine d’années - est prévenu de tentative de meurtre, voire de lésions corporelles graves et de dommages à la propriété. Le verdict sera rendu ce mercredi.

Le degré de responsabilité du prévenu va sans doute peser un poids important dans ce procès. L’homme ne se souvient qu’en partie de ce qui s’est passé. Il souffre de troubles mentaux et suit un traitement médicamenteux en prison, où il est incarcéré depuis un an et demi, soit depuis cette fin d’après-midi où il s’en est pris à la victime. Le contrôle des billets s’était pourtant déroulé dans le calme. L’homme, un habitué de la resquille, avait spontanément exhibé son passeport pour que l’employée puisse le verbaliser. Ce n’est qu’au moment de sortir du bus, qu’il avait d’abord frappé la femme à la tête, la faisant basculer. L’homme avait ensuite sorti un couteau de cuisine de sa poche. Il s’en était servi pour frapper violemment la femme au bras gauche. L’arme blanche avait transpercé plusieurs couches de vêtements – dont l’uniforme - pour finalement sectionner un nerf important. La victime ne s’est remise que dernièrement d’une paralysie partielle d’un bras. Depuis ce printemps, elle travaille comme chauffeuse de bus, se sentant incapable désormais d’effectuer des contrôles. Plusieurs témoins sont appelés à comparaître lundi après-midi. Les plaidoiries se tiendront mardi. Le prévenu risque plusieurs années de prison. /iwr

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes