L'assainissement en bonne voie

L’assainissement des sites pollués du canton de Berne avance comme prévu. Le gouvernement bernois ...
L'assainissement en bonne voie

Le spectromètres utilisé à Bienne pour mesurer le taux de radium. Le spectromètres utilisé à Bienne pour mesurer le taux de radium.

L’assainissement des sites pollués du canton de Berne avance comme prévu. Le gouvernement bernois n’établira pas de nouveau plan d’action en la matière. C’est en substance la réponse qu’a donné en début de semaine le Conseil-exécutif à un postulat déposé par deux députés socialistes au Grand Conseil et deux Verts.

Les auteurs du texte, dont fait partie la Biennoise Daphnée Rüfenacht, souhaitaient que le gouvernement présente au parlement une stratégie pour éliminer les sites contaminés. La proposition ne séduit pas le gouvernement bernois qui propose de rejeter le texte.

La proportionnalité comme règle

Le Conseil-exécutif souligne que le principe de proportionnalité doit s’appliquer en matière d’assainissement. Il rappelle que plus de 4800 sites sont répertoriés comme pollués dans le canton de Berne. Cela ne signifie pas que tous ces lieux sont contaminés. Seuls deux pourcents d’entre eux le sont et seuls ces sites qualifiés de contaminés doivent être assainis. Les autres : les sites pollués, ne présentent pas de danger imminent. Selon le Conseil-exécutif, il n’est donc ni judicieux, ni supportable financièrement de les assainir. Leur sous-sol doit toutefois être analysé en cas de projet de construction.

Ronde Sagne et l’usine de Bienne doivent être équipées

Le Conseil-exécutif propose d’adopter une autre motion du même groupe de députés rose-vert. Le texte demandait notamment au Conseil-exécutif de veiller à ce que des appareils de mesure de la radioactivité soient installés dans toutes les décharges et usines d’incinération des ordures. Le gouvernement bernois indique qu’il s’investit pour que les installations qui ne sont pas encore équipées le soient au plus tard d’ici à fin 2015. Dans la région, la décharge de Ronde Sagne à Tavannes et l’usine d’incinération de Bienne sont concernées.

A noter que ces interventions ne seront pas discuter pendant la session du Grand Conseil actuellement en cours. /kro


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus