Les hautes écoles au chevet de l’horloge tournante

Le garde-temps de Bienne pourrait à nouveau fonctionner. Les étudiants des hautes écoles planchent ...
Les hautes écoles au chevet de l’horloge tournante

Horloge tournante Bienne L'horloge de la place Centrale tournait encore jusqu'en septembre 2013

Le garde-temps de Bienne pourrait à nouveau fonctionner grâce à des étudiants des hautes écoles. Le Conseil de ville de la cité seelandaise incite le Conseil municipal à faire réparer l’horloge sur la place Centrale. La motion dans ce sens du Vert’libéral Dennis Briechle a été transformée en postulat et adoptée jeudi soir lors de la séance du législatif. L’exécutif a par ailleurs répondu favorablement à Martin Wiederkehr. Le socialiste proposait de faire plancher les étudiants d’une haute école sur la réparation ou le remplacement de l’horloge lumineuse. L’objet emblématique de la cité horlogère est en panne depuis plus d’un an. Il avait suscité la polémique, étant de fabrication chinoise.

Oui pour la CTS

Le Conseil de ville a par ailleurs accepté de prolonger la subvention de la société Congrès, Tourisme et Sport pour 2015, dont le montant s’élève à près de 3 millions de francs. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus