Berne mise sur le développement durable

Le développement durable au cœur de l’action. Le Conseil-exécutif bernois a présenté mardi ...
Berne mise sur le développement durable

Rathaus

Le développement durable au cœur de l’action. Le Conseil-exécutif bernois a présenté mardi matin son nouveau programme de législature cantonale. Les priorités politiques du canton de Berne pour les années 2015 à 2018 ont été dessinées dans un esprit de continuité, le gouvernement entend poursuivre sur la voie tracée au cours des années passées. A la fin du mois d’octobre, le Conseil-exécutif a adopté le programme gouvernemental de législature à l’attention du Grand Conseil. Il a fixé neuf objectifs sur trois axes : l’environnement, la société et l’économie.

Développement durable et innovations

Depuis 2007, le développement durable est une grande priorité gouvernementale, c’est pourquoi le Conseil-exécutif en refait son cheval de bataille pour son nouveau programme. L’objectif est d’exploiter intelligemment et efficacement les ressources vitales afin de garantir leur sauvegarde à long terme et une meilleure qualité de vie pour les prochaines générations. Au cours des quatre prochaines années, l’exécutif se concentrera sur l’aménagement du territoire, il souhaite entretenir, rénover et étendre les infrastructures cantonales. L’idée est de favoriser l’urbanisation et de concentrer le développement sur les sites centraux, tout en veillant à protéger les terres cultivables.

Parmi les grands projets d’investissement qui marqueront cette nouvelle législature : l’agrandissement de la gare de Berne, le contournement de Thoune et la construction du campus de la Haute école spécialisée bernoise à Bienne. Ce site permettra notamment de renforcer la mise en réseau et les transferts de technologies à Bienne entre les hautes écoles et l’économie. Le Conseil-exécutif mettra également l’accent sur l’innovation, grâce aux projets d’antenne biennoise du Parc national d’innovation et de centre de compétences national en génie médical basé à Berne.

Concernant la Question jurassienne, les ministres entendent régler le dossier « Statu quo+ » et créer les conditions du vote communaliste.

Finalement, l’aspect financier constituera également l’une des lignes directrices. Il est en effet essentiel pour le gouvernement de veiller à l’équilibre des comptes. Ainsi, le Conseil-exécutif entend améliorer le cadre économique bernois, afin d’amener le niveau de prospérité de la population au-dessus de la moyenne suisse. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus