Le sprint final pour la mairie à Tramelan

Le nouveau maire de Tramelan sera connu dimanche. Deux hommes sont en lice pour briguer ce ...
Le sprint final pour la mairie à Tramelan

Mathieu Chaignat du Groupe Débat, le socialiste André Ducommun et le PLR Philippe Augsburger ont échangé leurs arguments. Le socialiste André Ducommun (au centre) espère bien récupérer les voix récoltés par Mathieu Chaignat (à gauche) lors du premier tour pour vaincre le PLR Philippe Augsburger (à droite) ce dimanche.

Le nouveau maire de Tramelan sera connu dimanche. Deux hommes sont en lice pour briguer ce poste. Le libéral-radical Philippe Augsburger part avec une longueur d’avance sur le socialiste André Ducommun. A quelques jours du verdict final, les deux candidats se montrent confiants. Le 30 novembre, jour du premier tour pour l’élection à la mairie, le représentant du PLR possédait 335 voix d’avance sur le concurrent du PS. Mathieu Chaignat, du Groupe Débat, avait terminé 3e. L’élection de dimanche pourrait, malgré tout, être davantage serrée que prévue. En effet, le PS aurait sorti « l’artillerie lourde » selon Philippe Augsburger afin de conserver son siège à la mairie.Pour ce faire, les socialistes auraient tenté activement de convaincre les personnes qui ont voté pour Mathieu Chaignat le 30 novembre de le faire en faveur d’André Ducommun à l’occasion du deuxième tour. Les libéraux-radicaux, eux, n’ont pas souhaité bouleverser leur campagne. Un constat s’impose toutefois : la tension monte logiquement entre les deux camps. Ces derniers tentent, à tour de rôle, de se renvoyer la balle pour discréditer l’adversaire. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes