La Ville de Moutier en mésentente avec le CJB

CJB

Les employés du service social de la ville de Moutier sont-ils moins bien payés ? Ces allégations proviendraient du Conseil du Jura bernois. La ville de Moutier a adressé une lettre la semaine passée au CJB sur cette affaire.  

La ville accuse l’institution de désinvolture et de manque de considérations. Selon le Conseil municipal de Moutier, le CJB aurait discuté du fonctionnement du Service social régional de la Prévôté. Ses membres auraient proféré des critiques à son égard. Ils auraient dit, selon le maire Maxime Zuber, que la commune faisait du bénéfice sur le dos des assistants sociaux et que ceux-ci n’étaient pas payés correctement. Une partie des forfaits fiscaux annuels alloués par le canton auraient donc été utilisés à d’autres fins.

Les autorités prévôtoise rappellent que si le CJB avait pris la peine de les consulter, il aurait appris que ces allégations étaient infondées. Mais elles déplorent surtout le fait que ces affirmations aient été reprises par Dave von Känel. En effet, le député libéral radical a déposé une motion au Grand Conseil bernois à ce sujet.

Du côté du CJB, Antoine Bigler, président de la section « Santé-social », tient à rassurer la commune et indique que la commission n’a pas commenté ce sujet dans son dernier PV. Il réfute aussi l’amalgame fait avec Dave von Känel et affirme que le CJB n’a pas eu de contact avec le député. Il ajoute que la volonté du Conseil du Jura bernois n’est pas de mettre la commune en difficulté.

Pourtant, la réponse du Conseil-exécutif concernant l’intervention parlementaire de Dave von Känel est tombée lundi et va dans son sens. Le Gouvernement bernois estime que le régime doit être corrigé. Il propose ainsi d’adopter le texte sous forme de postulat. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus