Porcheries contrôlées : pas de problème majeur

Les porcs des deux élevages contrôlés dans le Jura bernois ne sont pas maltraités. Le service ...
Porcheries contrôlées : pas de problème majeur

COchon

Les porcs des deux élevages contrôlés dans le Jura bernois ne sont pas maltraités. Le service vétérinaire cantonal bernois était de passage vendredi dans la région pour vérifier la légalité des installations de deux des trois structures incriminées dans « Le Matin » ces dernières semaines. Le quotidien relayait trois dénonciations faites par Fabrice Monnet, fondateur de l’association neuchâteloise Animus Cause Animale, concernant des élevages de Corgémont, Courtelary et Cortébert.

Loi respectée en grande partie

Selon le service vétérinaire cantonal, les exploitations porcines visitées répondent en grande partie aux normes de la législation en vigueur. Seuls quelques manquements jugés mineurs ont été constatés. En ce qui concerne l’éclairage, les sources naturelles sont insuffisantes mais sont compensées par de la lumière artificielle, ce qui est autorisé pour les porcheries construites avant 2008. Les lampes ne fonctionnaient cependant pas sur un des sites, ce qui devra être corrigé.

Le plus grand manquement, selon Benjamin Hofstetter, expert spécialisé en matière de protection des animaux au sein du service vétérinaire cantonal, concerne le manque de matériel d’occupation pour les bêtes. Il s’agit généralement de paille, qui permet aux porcs de fouiller et de mâcher tout au long de la journée. Aucune des deux porcheries visitées ne répondait à cette norme instaurée il y a deux ans. Il ne s’agit toutefois pas d’un cas de maltraitance aux yeux de la loi.

Dénonciations dans tout le canton

Benjamin Hofstetter ajoute que ce type de dénonciation ne concerne pas que le Jura bernois. Des affaires similaires ont fait parler d’elles l’an dernier dans la partie alémanique du canton. Selon l’expert, il y a un décalage entre l’image que se fait le public d’un élevage de porcs et la réalité. La loi fixe des exigences minimales qui peuvent s’avérer éloignées des conditions d’élevage optimales parfois mises en évidence, notamment dans le domaine de la publicité. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus