Des pistes pour la politique culturelle

Les discussions en matière de politique culturelle arrivent à leur terme à Bienne. Cédric Némitz ...
Des pistes pour la politique culturelle

Les représentants de la direction de la formation, de la culture et du sport : Eszter Ghyarmathy, déléguée à la culture et Cédric Némitz, conseiller municipal en charge de la direction Les représentants des autorités culturelles de Bienne lors du coup d'envoi de la consultation "Parlons culture !" en mars 2014 : Eszter Ghyarmathy, responsable du Service de la culture et Cédric Némitz, conseiller municipal en charge de la direction de la formation, de la culture et du sport

Les discussions en matière de politique culturelle arrivent à leur terme à Bienne. Cédric Némitz, le conseiller municipal en charge de la Culture, présente mercredi la synthèse de la consultation lancée l’an dernier auprès des acteurs culturels. Le rapport servira de base au Conseil municipal pour fixer le nouveau mode de financement des institutions culturelles dès le 1er janvier prochain. C’est en effet à cette date que la LEAC, la Loi sur l’encouragement des activités culturelles, entre en vigueur. Conséquence, le canton de Berne et le communes devront notamment redéfinir le subventionnement des institutions.

Dans un an exactement, Bienne va renouveler les contrats de prestations des institutions culturelles. Afin que chacun puisse tirer son épingle du jeu, Cédric Némitz a lancé la vaste consultation intitulée « Parlons culture ! » au printemps 2014. Une série de tables rondes avec les milieux concernés ont notamment été mises sur pied par le conseiller municipal. Les discussions s’articulaient autour de cinq thèmes : ressources financières et humaines, offres et demande du public, infrastructures, communication, ainsi que rôle de la ville comme interface culturelle.

Ces débats ont donné lieu à des propositions à appliquer à la future politique culturelle de la ville. Les propositions en question ont fait l’objet du rapport de synthèse publié vendredi dernier sur le site de la ville. Cédric Némitz s’exprimera donc mercredi après-midi sur les grandes lignes définies par ce document.

Trois points forts de cette politique vont ressortir de ce rapport, selon le conseiller municipal, à savoir créativité, bilinguisme et rayonnement de la culture. Il faudra par ailleurs compter avec de nouveaux espaces culturels, comme le Palace, en voie d'être rénové, et une salle de plus de 1000 places derrière la gare.

Notons qu’il s’agit d’une sorte de lettre d’intention destinée à l’exécutif. Seul ce dernier décidera finalement de tenir compte ou pas des demandes formulées par les institutions culturelles. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus