La hausse du franc fait trembler la région

L’abandon du taux plancher de 1.20 francs pour 1 euro suscite l’inquiétude dans les milieux ...
La hausse du franc fait trembler la région

euro

L’abandon du taux plancher de 1.20 francs pour 1 euro suscite l’inquiétude dans les milieux économiques du Jura bernois et de Bienne. Le président de la Fédération horlogère Suisse basée dans la cité seelandaise fait notamment part de son inquiétude suite à la décision de la Banque nationale suisse. Jean-Daniel Pasche rappelle que la branche exporte près de 95 % de sa production. Le patron de Swatch Group, Nick Hayek, parle quant à lui de tsunami pour l’ensemble de la Suisse.L’industrie des machines n’est évidemment pas épargnée. L’association patronale Swissmechanic demande à la BNS de reconsidérer sa décision jugée catastrophique.

Active dans la branche, Tornos ne souhaite communiquer aucune information à ce sujet pour le moment. Le fabricant prévôtois de machines-outils entend analyser la situation avant de se prononcer. L’analyse est également au programme du côté de la Chambre d’économie publique du Jura bernois. La CEP a décidé jeudi de se saisir en urgence de la question. Elle entend jauger en profondeur les conséquences de la hausse du franc sur les acteurs industriels régionaux. L’effet le plus grave, selon la CEP, résulte de la pression accrue sur les coûts de production. Il s’agit en effet d’un des seuls leviers à la disposition des entreprises pour limiter les effets de la force du franc. Il pourrait conduire à des transferts de production à l’étranger dans le but de limiter l’exposition au franc suisse. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus