« On perd de l’argent, mais on a des sponsors à mettre en valeur »

Le manager du HC Bienne Daniel Villard explique les raisons qui ont poussé les clubs de National ...
« On perd de l’argent, mais on a des sponsors à mettre en valeur »

Le manager du HC Bienne Daniel Villard explique les raisons qui ont poussé les clubs de National League à poursuivre le championnat jusqu’au 1er décembre

Au terme de sa quarantaine, le HC Bienne retrouvera la glace le 10 novembre à l'occasion de la réception de Zoug et jouera au moins jusqu'au 1er décembre à huis clos (photo : Jonathan Vallat). Au terme de sa quarantaine, le HC Bienne retrouvera la glace le 10 novembre à l'occasion de la réception de Zoug et jouera au moins jusqu'au 1er décembre à huis clos (photo : Jonathan Vallat).

Les patins des hockeyeurs de National League vont continuer de griffer la glace. Les clubs de la 1re division suisse ont décidé de poursuivre le championnat jusqu’au 1er décembre. Ils ont annoncé leurpoint de vue ce jeudi matin. Ils joueront donc malgré le huis clos imposé mercredi par le Conseil fédéral. La situation sera réexaminée dans un mois.

Daniel Villard, manager du HC Bienne

Le HC Bienne estime perdre entre 300'000 et 400'000 francs pour chaque match disputé à huis clos. Il en aura quatre à jouer d’ici au 1er décembre. Pourtant, le HCB s’est rallier à la majorité.

Daniel Villard : « On peut terminer la saison »

Aucune décision n’a pour l’heure été prise quant à la suite du championnat de Swiss League. /msc


 

Actualités suivantes