Wawrinka gagne puis abandonne

Stan Wawrinka a remporté ce jeudi soir son huitième de finale du tournoi de tennis rhénan ...
Wawrinka gagne puis abandonne

Stan Wawrinka a remporté ce jeudi soir son huitième de finale du tournoi de tennis rhénan après un combat d’anthologie. Il a battu l’Américain Frances Tiafoe 6-3 3-6 7-5 en 2h32’ de jeu. Le Vaudois met pourtant un terme à sa semaine bâloise en raison d'une blessure au dos

Stan Wawrinka est apparu la mine marquée en conférence de presse. Il a annoncé son abandon à cause d'une blessure au dos (photo : Georges Henz). Stan Wawrinka est apparu la mine marquée en conférence de presse. Il a annoncé son abandon à cause d'une blessure au dos (photo : Georges Henz).

Que ce fut dur et que c'est cruel. Stan Wawrinka a remporté ce jeudi soir son huitième de finale des Swiss Indoors après une rude bataille face à l’Américain Frances Tiafoe, 48e joueur mondial. Le Vaudois s'est imposé en trois manches 6-3 3-6 7-5 et 2h32’ de jeu. Il est pourtant contraint d'abandonner en raison d'une blessure au dos. La Halle St-Jacques de Bâle se voit privée d'un deuxième duel entre Roger Federer et Stan Wawrinka. Les deux hommes devaient s'affronter vendredi en quart de finale.

« Je dois me retirer »

Stan Wawrinka s'est présenté la mine triste en conférence de presse, plus d'une heure après sa victoire. Il a annoncé son retrait du tournoi bâlois. Le Vaudois est contraint à l'abandon à cause d'une blessure au dos. « Je me suis bloqué le dos pendant le dernier jeu et je sais que mon corps ne sera pas prêt pour jouer demain, ce serait trop risqué », a-t-il déclaré. « Je suis très content d’avoir vécu ces émotions. C’est une grosse déception de ne pas pouvoir revenir vendredi », a ajouté Stan Wawrinka.

Roger Federer se retrouve donc qualifié pour les demi-finales des Swiss Indoors sans jouer. Il affrontera samedi le vainqueur du match opposant le Grec Stefanos Tsitsipas au Serbe Filip Krajinovic.

Stan Wawrinka : « Je ne serai pas apte à jouer demain »

Retour sur le match

Le début de match a été compliqué pour Stan Wawrinka. Le 17e joueur mondial s’est dit « nerveux » avant d’entrer sur le Central. Un état d’esprit tout en contraste avec la décontraction apparente du jeune Américain de 21 ans, entré sur le terrain avec une capuche sur la tête et des écouteurs dans les oreilles.

Le Vaudois de 34 ans a commis plusieurs imprécisions pendant les premiers jeux du match. Il est véritablement rentré dans la partie dans le 4e jeu et, poussé par le public, a pris le service de son adversaire pour mener 3-1. Il n’a plus lâché la tête pour remporter cette première manche 6-3 en 30’, après deux aces dans le dernier jeu.


La raquette dans le filet

Stan Wawrinka a perdu son service dans le 4e jeu de cette deuxième manche et n’a jamais réussi à récupérer son retard. Il a pourtant disposé de cinq balles de break. A 4-2 pour l’Américain, le Vaudois a laissé éclater sa frustration en jetant sa raquette dans le filet. La 2e balle de set a été la bonne pour Frances Tiafoe qui a remporté cette deuxième manche 6-3 en 55’ de jeu, grâce notamment à des accélérations fulgurantes.

Stan Wawrinka est passé par des moments de doute, principalement dans le deuxième set (photo : Georges Henz). Stan Wawrinka est passé par des moments de doute, principalement dans le deuxième set (photo : Georges Henz).

Délivré

Stan Wawrinka a été patient dans le set décisif. Il a d’abord bénéficié de trois balles de break dans le 6e jeu, sans réussir à les convertir. Il a ensuite dû sauver deux balles de break à 5-5. L’atmosphère a été irrespirable dans le 12e et dernier jeu. Le Vaudois a eu besoin de six deuces et deux balles de match pour prendre le service de son adversaire (il a converti deux balles de break sur quatorze dans cette partie) et empoché cette manche décisive 7-5.

Stan Wawrinka a savouré avec les spectateurs de la Halle St-Jacques après la partie. Ils lui ont offert une longue ovation. /mmi

Stan Wawrinka : « Un match comme ça se joue sur un ou deux points »

Stan Wawrinka a dû s'arracher pour vaincre Frances Tiafoe, peut-être même un peu trop (photo : Georges Henz). Stan Wawrinka a dû s'arracher pour vaincre Frances Tiafoe, peut-être même un peu trop (photo : Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus