Du mal à décoller

Les galeries marchandes de la Tissot Arena ne séduisent pas les amateurs de shopping. Le 23 ...
Du mal à décoller

Les visisteurs se font rare aux galeries marchandes de la Tissot Arena Les visisteurs se font rare aux galeries marchandes de la Tissot Arena

Les clients se font rares aux galeries marchandes de la Tissot Arena. Depuis son ouverture en septembre dernier, le centre commercial a visiblement du mal à décoller. Cinq mois après son inauguration, plusieurs surfaces sont toujours vides et les rideaux de fer sont nombreux. 

Mais à en croire les propriétaires des lieux il n’y a pas de souci à se faire. Selon HRS, l’entreprise conceptrice du projet, la situation est normale après cinq mois d'exploitation. Son porte-parole estime qu’il faut du temps pour qu’un centre commercial décolle. 

Les précisions de Sven Brädcke 1/2

Signe encourageant, une pharmacie et un magasin de meubles devraient bientôt s’installer dans le centre commercial. En revanche,un célèbre opticien a renoncé à le faire. Reste que de l’avis des commerçants, les surfaces destinées aux magasins sont trop grandes. Ce qui peut en dissuader plus d’un. Toutefois difficile de réduire la taille de ces surfaces sans trahir la volonté populaire exprimée en 2007. La Tissot Arena ne doit pas concurrences les échoppes du centre-ville. Il faut faire avec. On retrouve Sven Brädcke le porte-parole de HRS.

Les précisions de Sven Brädcke 2/2

De son côté le maire de Bienne Erich Fehr refuse de se faire du souci quant à la situation du complexe. Un éventuel échec commercial du complexe n’aurait pas d’incidence sur les finances de la ville. /anl

(Sons uniquement disponibles sur la version classique de notre site internet)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus