La place du Marché-Neuf transformée en puzzle

La sécurité avant tout. Cet aspect est le plus important objectif dans la mise en place des ...
La place du Marché-Neuf transformée en puzzle

Des carrousels et des guinguettes seront installés selon un plan très précis pour le carnaval de Bienne

  Les carrousels ne sont jamais placés au hasard mais répondent aux normes de sécurité. (photo d'illustration)

La sécurité avant tout. Cet aspect est le plus important objectif dans la mise en place des carrousels et des guinguettes sur la place du Marché-Neuf à Bienne. Les installations, au nombre de quatorze, seront présentes du 3 au 19 mars. L’évacuation de l’endroit le plus rapidement possible est l’un des principaux critères.

Le plan et le choix des forains sont du ressort de la police des marchés. Les agents prennent les mesures de chaque carrousel ou autre stand et dessinent ensuite les emplacements. « Si l’écart est trop petit entre chaque forain, nous aurons un problème avec la sécurité en ce qui concerne l’évacuation qui doit se réaliser le plus vite possible », explique Daniel Gunziger de la police des marchés.

Ce regroupement de plusieurs forains au même endroit pourrait amener une certaine concurrence entre chacun. Pourtant, c’est tout l’inverse selon le président de la société suisse des forains, Werner Laubscher : « Ce sont des métiers différents et les manèges ne se ressemblent pas. Ce ne sont pas forcément les mêmes personnes qui iront sur les autos-tamponneuses, la pieuvre ou qui auront la tête en bas sur le Burner. Chaque installation est prévue pour une clientèle différente par exemple les familles ou les jeunes ». Le carnaval de Bienne, qui se déroulera du 1er au 5 mars, sera la première manifestation de l’année à laquelle participeront les forains. Ensuite, ils reprendront tous leur vie de nomades sur des routes différentes pour terminer leur activité au début du mois de novembre. /jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus