Plus d'autonomie pour l'Eglise

Le Conseil-exécutif bernois adopte une nouvelle loi. Les Eglises nationales devraient engager ...
Plus d'autonomie pour l'Eglise

Les Eglises devraient engager et payer elles-mêmes leur personnel. Une nouvelle loi sera soumise au Grand Conseil

Pasquart Bienne Le canton de Berne continuera de subventionner les Eglises pour leurs services envers la société. Ici : celle du Pasquart à Bienne

Un changement se dessine dans les relations entre l’Eglise et l’Etat : vendredi, le Conseil-exécutif du canton de Berne a fait part de l’adoption d’une nouvelle loi sur les Eglises. La mesure concerne les Eglises nationales, soit l'Eglise réformée évangélique, l'Eglise catholique romaine et l'Eglise catholique chrétienne. Il est prévu qu’elles engagent et versent elles-mêmes le salaire des ecclésiastiques et qu’elles décident de la répartition des postes entre les paroisses. Le canton de Berne continuera de leur verser le même soutien financier qu’actuellement au nom des prestations d’intérêt général qu'elles fournissent et au nom des droits historiques de l’Eglise réformée évangélique. Le Grand Conseil examinera le projet en septembre 2017. /sca + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus