Le CJB s’oppose à certaines mesures du programme cantonal d’allégement 2018

Le Conseil du Jura bernois s’est prononcé contre une partie des mesures prévues dans le programme ...
Le CJB s’oppose à certaines mesures du programme cantonal d’allégement 2018

Le Conseil du Jura bernois s’est prononcé contre une partie des mesures prévues dans le programme cantonal d’allégement 2018. Il a en outre octroyé ses subventions dont plus de 500'000 francs à la patinoire d’Erguël

La nouvelle patinoire de St-Imier Le financement de l'assainissement de la nouvelle patinoire d'Erguël est sous toit. (Image: archives)

Le Conseil du Jura bernois dit « non » à certaines mesures du programme d’allégement cantonal 2018. Il l’a fait savoir jeudi devant la presse à St-Imier. La prise de position du CJB s’est jouée au cours d’un vote serré. C’est finalement une courte majorité de 13 voix contre 11 qui l’a emporté. Au cours des débats, une scission claire s’est marquée entre la gauche et la droite. « La droite estimait qu’il n’était pas nécessaire de se prononcer sur ce programme d’allégement qui concerne selon elle l’ensemble du canton et pas seulement le Jura bernois », explique Marcelle Forster, la présidente du CJB.

 

Les secteurs touchés

Selon cette dernière, le Jura bernois pourrait payer un tribut plus élevé que le reste du canton notamment dans le secteur du tourisme et de l’asile. « La région risque d’être plus touchée au niveau du tourisme, notamment avec Jura & 3 Lacs. Nous ne sommes pas une région touristique comme l’est l’Oberland. Les mesures d’économie dans ce domaine peuvent donc impacter un peu plus notre région. Il en va de même dans le domaine de l'asile. Proportionnellement à sa population, le Jura bernois compte plus de requérants d’asile que le reste du canton. Dans ce domaine, nous serons également plus impactés », analyse Marcelle Forster.

 

Un total de 616'000 francs alloué

Le CJB a également accordé ses subventions. 551'000 francs ont été accordés pour l’assainissement de la patinoire d’Erguël. Cette somme est la plus importante jamais octroyée par l’institution durant ses douze ans d’existence. Ce montant permet de boucler le budget de la patinoire, comme l’a fait savoir le maire de St-Imier, Patrick Tanner. Le début des travaux d’assainissement de la bâtisse devrait avoir lieu au printemps 2018.

L’institution a également octroyé d’autres subventions. L’association « Impulsion » reçoit 35'000 francs. Cette somme soutiendra une exposition photographique qui se déroulera en plein air, à Mont-Soleil, l’été prochain. Un total de 661'000 francs a été distribué entre tous les bénéficiaires.

 

Statistiques régionales 2016

La population du Jura bernois a progressé de 0,4% entre 2015 et 2016. Cette progression n’est alimentée que par le solde migratoire positif. Le solde des naissances- décès est quant à lui négatif (-22).

En ce qui concerne l’économie, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 3,1% toujours sur les mêmes périodes, mais les exportations ont régressé de 5,6%. Les nuitées touristiques dans la région sont elles aussi en baisse de 1,5%.

Sur le marché du travail, le chômage a progressé de 3,4% en 2015 à 3,8% en 2016.

Et finalement, la criminalité est en diminution. Les infractions au Code pénal reculent de 8,6%. Par contre, les infractions à la loi sur les stupéfiants (LStup) prennent l’ascenseur de 24%. 476 cas ont été enregistrés en 2016. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus