Dix-sept étalons retenus à Glovelier

La sélection nationale des étalons de la race de chevaux franches-montagnes a rendu son verdict ...
Dix-sept étalons retenus à Glovelier

La sélection nationale des étalons de la race de chevaux franches-montagnes a rendu son verdict ce samedi à Glovelier

Pierre Koller Pierre Koller pose avec son cheval Edoras (photo: Georges Henz).

Ils étaient 46 chevaux en lice et 17 d’entre eux ont été retenus. La sélection nationale des étalons franches-montagnes s’est tenue ce samedi à Glovelier. La manifestation qui se déroulait cette année sur un jour s’est achevée en fin d’après-midi. Le grand vainqueur de la sélection s’appelle Edoras et appartient à Pierre Koller de Bellelay, Zunich d'Avril, également propriété de Pierre Koller est arrivé deuxième et en troisième position figure Envol d'Alain et Jean Gigandet du Prédame. En quatrième et cinquième positions figurent les autres chevaux de Pierre Koller, l'éleveur de Bellelay a ainsi réussi à placer ses quatre étalons dans les cinq premiers du classement. Un résultat exceptionnel selon la Fédération suisse du Franches-Montagnes.

Dix-sept étalons ont donc été sélectionnés selon leur physique. Les juges ont retenu des candidats ayant une morphologie de qualité supérieure, et des allures correctes, amples et souples. Les étalons choisis proviennent de huit lignées sur les neuf présentes, dont des lignées menacées.

Les candidats sélectionnés doivent désormais franchir la deuxième étape avant d'être approuvés comme étalons reproducteurs. Ils prendront part au test en station de 40 jours qui débute le 22 janvier au Haras national d’Avenches et s'achèvera le 3 mars. Les chevaux seront alors évalués sur leur aptitude à l'équitation et à l'attelage.

Le bilan est positif pour les organisateurs. Le public a répondu présent, quelque 2000 personnes ont assisté à la manifestation qui s'est déroulée sous un ciel radieux. Les responsables de l'événement se disent par ailleurs satisfait d'avoir redimensionné la sélection de deux à un jour. Le jury a travaillé dans de bonnes conditions, les éleveurs n'ont dû se déplacer qu'une fois et les chevaux ont montré moins de signes de fatigue que d'habitude. Quant à savoir si les prochaines éditions se dérouleront aussi sur un jour... seul l'avenir le dira. /mdu + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus