Un Marché-Concours des plus radieux

Du soleil, des chevaux, et des invités d’honneur en pleine forme : tous les ingrédients étaient ...
Un Marché-Concours des plus radieux

Du soleil, des chevaux, et des invités d’honneur en pleine forme : tous les ingrédients étaient réunis pour que la 115e édition du Marché Concours se passe sous les meilleurs auspices

Près de 1'500 chevaux étaient présents au Marché-Concours 2018. Crédit photo : Jonathan Vallat Près de 1'500 chevaux étaient présents au Marché-Concours 2018. Crédit photo : Jonathan Vallat

Le soleil a brillé tout au long du week-end, les courses se sont déroulées sans grand encombre et les spectacles ont ravi les visiteurs. La 115e édition du Marché-Concours était excellente, selon Gérard Queloz, président de la manifestation taignonne. Il parle d’environ 55'000 personnes, qui ont assisté à l’événement hommage au cheval Franches-Montagnes de vendredi à dimanche.

Les représentations menées par l’hôte d’honneur, Fribourg, ont eu leur petit effet, selon Gérard Queloz : « Le Cadre noir et blanc, mais aussi leur présentation : tout a été à la hauteur de nos attentes. Et puis, on n’a jamais vu un canton se présenter avec 23 attelages ! C’est assez particulier. »

L'an prochain, l'invité d’honneur ne sera pas un canton, mais il s'agira de la Fédération nationale des costumes suisses.

Ce 115e Marché-Concours, c'était aussi...

Parmi les temps forts de la manifestation, il y a eu la venue du président de la Confédération Alain Berset. Le Fribourgeois en a profité pour offrir deux cadeaux au Gouvernement jurassien. Il a aussi évoqué le sort de Moutier.

Le Marché-Concours attire des passionnés de toute l'Europe. Nous avons rencontré Margot Olthius, une photographe hollandaise. Pour elle, la manifestation réunit ses deux passions : les chevaux et la photo.

Les courses et spectacles ne sont pas les seules attractions du Marché-Concours. La manifestation est aussi une plateforme pour la vente ou l'achat de chevaux. Pour répondre aux critères des organisateurs, les chevaux doivent passer un examen. Le vétérinaire Pierre Bourquin s’est chargé d’effectuer ses dernières vérifications.

Les courses de chars sont une des animations phares de la manifestation, avec son lot de spectacles. Nous avons rencontré les vainqueurs des deux premières courses de char à pont.

Elle est peut-être éphémère, mais elle est incomparable ! La fanfare attelée du Syndicat de la vallée de Delémont s’est longtemps préparée pour participer à cette édition du Marché-Concours.

Ils ont défrayé la chronique avec leur moyen de transport pour se rendre dans le Jura. Pierre-Pascal Piccand et onze de ses camarades ont pris la route du Jura directement à dos de cheval au départ du canton de Fribourg.

Finalement, nous n’avons pas raté la touche glamour de la manifestation, avec le sacre d’Amandine Mottet, nouvelle Miss Marché-Concours. /cto-tob


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus