André Burri licencié par CarPostal

Le Jurassien n’est plus le président de la filiale française. Son poste a été supprimé.
André Burri licencié par CarPostal

Le Jurassien n’est plus le président de la filiale française. Son poste a été supprimé

André Burri, PDC Jura André Burri ne travaillera plus pour CarPostal. (Photo: archives)

André Burri a été remercié par CarPostal. L’ancien président du PDC Jura et député au Parlement, s’est vu signifier son congé la semaine passée. Dans un communiqué, l’entreprise de transport en commun a expliqué ce licenciement de la manière suivante : « En raison de la réorganisation à venir, La Poste a décidé de mettre fin aux rapports de travail d’André Burri et de le libérer de ses fonctions de président CarPostal France, ainsi que de ses fonctions chez CarPostal Suisse SA à la mi-septembre 2018. Les conditions de résiliation du contrat correspondent aux conditions règlementaires ».

Contacté par notre rédaction, André Burri nous a confirmé son départ, ainsi que la suppression de son poste, sans autres commentaires.

Un scandale ébranle CarPostal Suisse depuis plusieurs mois. Pendant des années, la société a utilisé des millions de subventions indues. L'affaire a conduit à l'ouverture de plusieurs enquêtes, tandis que plusieurs têtes sont tombées, comme celles de la patronne de La Poste Susanne Ruoff, du vice-président du conseil d'administration Adriano Vassalli et de plusieurs managers de CarPostal. /emu+rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus