Saison compliquée pour les pêcheurs du lac de Bienne

L’année 2019 ne devrait pas rester dans les annales pour les professionnels de la branche. ...
Saison compliquée pour les pêcheurs du lac de Bienne

L’année 2019 ne devrait pas rester dans les annales pour les professionnels de la branche. Le réchauffement climatique est notamment en cause, mais également la présence toujours plus importante de cormorans

Gérold Pilloud est pêcheur sur le lac de Bienne depuis plus de 30 ans. Gérold Pilloud est pêcheur sur le lac de Bienne depuis plus de 30 ans.

Les pêcheurs du lac de Bienne font la moue. 2019 s’annonce déjà comme une mauvaise année pour les professionnels de la branche. Alors que la saison estivale bat son plein, les prises sont inférieures aux attentes. Même si le lac offre l’un des meilleurs rendements de Suisse comme l’a récemment montré une étude, les résultats varient grandement d’une année à l’autre. La taille des poissons est, par ailleurs, toujours plus petite. 


Des rendements en forte baisse

Gérold Pilloud pêche depuis plus de 30 ans sur le lac de Bienne. Alors qu’il pouvait autrefois attraper dans ses filets plus de 100 kg de féra par jour, il n’en trouve que 5 à 15 kg aujourd’hui. En dehors de la quantité, la taille et la corpulence des poissons ont aussi tendance à diminuer. Avec le réchauffement climatique, les poissons descendent plus profondément dans le lac et ils ne peuvent pas se reproduire dans des conditions adéquates. Cette situation complique le travail des pêcheurs qui n’ont pas de filets suffisamment adaptés.

Les explications de Daniel Bernet, adjoint du chef du Service de l’inspection de la pêche

Les cormorans suscitent des inquiétudes

Autre problème pour les pêcheurs : les cormorans. Ces grands oiseaux aquatiques noirs et blancs se sont installés dans la région il y a près de vingt ans. Autrefois seulement migrateurs, ils ont établi depuis le début des années 2000 des zones de nidification au bord de lac de Neuchâtel. Des volées de plusieurs centaines de cormorans sont régulièrement observées sur le lac de Bienne. Ces oiseaux se nourrissent des poissons qui s’y trouvent et s’attaquent directement aux jeunes, ce qui complique la reproduction.

Le pêcheur Gérold Pilloud relativise l’influence des cormorans sur le lac de Bienne 

Les cormorans restent pour l’heure un problème sous contrôle pour les pêcheurs du lac de Bienne. Mais la situation pourrait bien empirer dans le futur si ces oiseaux continuent de proliférer dans la région. Le canton de Neuchâtel entend d’ailleurs prendre des mesures. Une modification du concordat de la chasse sur le lac de Neuchâtel est en cours de révision. L’objectif est de permettre aux pêcheurs d’effectuer des tirs de protection à proximité des filets de pêche. /alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus